24/01/2007

Jeanne Cherhal, mon amour, mon porte-parole...

jeanne_cherhal_1Son dernier tube, comment dire... sauf un couplet dont le contenu ne peut être prononcé que par une (vraie) femme, je m'y retrouve. Elle explique en interview qu'il y a des tas de choses en elle qu'elle trouve rédhibitoires (tiens, toi aussi ?), que ça se passe très bien entre sa solitude et elle (tiens, toi aussi ?), la gent masculine en prend plein la tronche et je trouve ça jubilatoire. C'est bien simple, pendant la durée de cette chanson, j'arrive presque à oublier que chuis un mec...

 

C'est une histoire ancienne et pourtant c'est dans ma tête
J'ai beau lui dire va-t'en elle reste là
C'est un vieux souvenir un craquement d'allumette
J'ai beau lui dire fous le camp il bouge pas

Voilà, voilà, voilà, voilà
Si seulement dans ce qu'on est on pouvait faire un choix
Seulement
Voilà, voilà, voilà, voilà
(On) Peut pas

C'est comme une habitude un peu comme une manie
J'aime la solitude jusqu'à la tyrannie
Viens pas me déloger de ma carapace quand j'hiberne
Ou d'avance désolé pour mes coups dans tes lanternes

Voilà,...

Le type
T'aurais pu nous l'écraser t'aurais pu faire beaucoup mieux
T'aurais pu le déphraser avec tes yeux dans ses yeux
Arrière arrière arrière arrière
Mais rien t'as pas bougé il a eu ce qu'il voulait

Voilà,...

Ça y est c'est décidé, je vais tout décider
Sans me faire envahir et sans me faire emmerder
Je n'écoute que moi qui ne veux que mon bien
Mais je parle si bas que finalement je n'entends rien

Voilà,...

Si j'avais pu choisir entre moi et autre chose
C'est un peu moche à dire mais j'aurais pris autre chose
J'y pense assez souvent et je commence à m'y faire
Quand j'en aurai le temps je finirai même par me plaire.


Librement adapté de Voilà de Jeanne Cherhal

03:33 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/01/2007

Bon, ben voilà, quoi...

Je pense très fort à toi, quoi, P*.

 

Plus que jamais.

 

Voilà, c'est tout.

02:57 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/01/2007

Héhé ! :o)

kanlippuMerci, clustrmaps.com !  Aujourd'hui est à marquer d'une pierre blanche et bleue (ben oui : "valkoinen ja sininen") ! Mon premier visiteur (ou ma première visiteuse) helsinkien(ne) !!!

 

Ça se fête, ça ! Kippis!!!  Värttinä, ole hyvää, MUSIQUE !!!

15:00 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/01/2007

Ça m'étonnait aussi...

th_bloodyknife18eoVoilà que les "chaînes du bonheur" commencent à polluer les commentaires des blogs, avec menaces à la clé si on n'obéit pas, bien entendu (oui, on est venu flatuler ici, mais j'ai passé un coup de Harpic, vous pensez bien, d'autant que la courageuse pollueuse n'a laissé ni e-mail ni adresse de blog). Comment cette merde ne s'est pas manifestée plus tôt dans les blogs, voilà la seule chose qui soit de nature à me surprendre.

Mais quel rapport avec l'illustration de ce post ? Oh, trois fois rien : c'est ce que m'inspirent les gens qui veulent m'imposer leurs superstitions, voilà tout.

 

CESSEZ DE FAIRE PASSER VOTRE CRÉDULITÉ POUR DE L'OUVERTURE D'ESPRIT, PLEASE !!!

18:04 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/12/2006

Tetchoss', ça pppaz'hein, tchhh...

Lieux communsC'est déjà dans siiiix jouurs, dis ! 48 berges, tchhh... Ah ça, ah ça, ça ne nous rajeunit pas, ma bonne Dame.

 

Et puisque j'en suis à évoquer les banalités, je vous recommande très ch... AH NON, PAS "chaudement", déjà qu'on n'a pas d'hiver... AVEC BEAUCOUP D'ENTHOUSIASME, voilà, la lecture du "Petit Répertoire de Lieux Communs" de Gilles Dal, paru chez Racine (je joue mon petit mercutio, là). Un régal. Evidemment, après lecture, on hésite à deux fois avant d'ouvrir la bouche, mébon, on n'a rien sans rien...

14:04 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

17/12/2006

Ahoûû les cornes !

melocure01Eh oui, ahoûû la midinette-alors-que-c'est-qu'un-gros-mec-de-presque-48-balais.
Une copine grecque, rencontrée il y a très longtemps sur www.rendez-vous.be, et qui a quitté le site depuis belle lurette (mais qui est donc cette belle Lurette dont tout le monde parle toujours ?) a mis sur la page d'accueil de son site une musique que j'ai trouvée très tourneboulante. Comme je lui demandais ce que c'était, elle me répondit qu'il s'agissait de la zique de l'épilogue d'un anime japonais, "Fruits Basket". Hébéoui, je l'ai acheté, le coffret de 5 DVDs. Et j'ai adoré. Et j'ai ri quand j'étais supposé rire, mais surtout j'ai pleuré toutes les larmes de mon (misérable) corps quand j'étais supposé le faire. Et j'ai vibré à mort en entendant les ziques chantées par feue Ritsuko Okazaki illustrant les passages particulièrement sensibles de l'"anime"...
Et donc, je me suis renseigné sur feue Ritsuko Okazaki et j'ai vu qu'avec une certaine Megumi Hinata, elle avait fondé le groupe Melocure et pondu un (ou plus ?) album intitulé "Melodic Hard Cure". Je l'ai acheté et, taaaaaaiiin, J'ADORE !!! Oui, bon, OK, je sais, je vous l'avais dit ! Eh bien, admettons : pas un instant je n'ai revendiqué ma masculinité, dont je me passerais bien (si j'avais le choix et si j'avais pas cette gueule !). Encore que... s'agissant de Melocure, certains morceaux - pas tous - me font un peu penser au groupe hollandais Kayak (oui, bon, sauf que c'est chanté en japonais, ok).
Bref, je suis hyper-sensible à "Fruits Basket", aux musiques qui vont "avec" et peut-être encore bien davantage aux voix de feue Ritsuko Okazaki et Megumi Hinata dans l'album "Melodic Hard Cure" de Melocure.
Est-ce un coming out ?
PS: Euh, cool, les mecs, je parlais de coming out à propos de ma (très très très importante) part de féminité. Mais disons que chuis lesbien, voyez ? Lesbien ! Donc, calmos, messieurs !

01:47 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

09/12/2006

Eh ben tiens...

kanlippuHistoire de me calmer un peu à cause de l'aut' naze, là... On est déjà le 9, mais le 6, c'était la fête nationale finlandaise (Hyvää itsenäisyyspäivää, au fait ! ^^).

 

 

Et puis tant que j'y suis, en zique, histoire de prouver que mon attirance pour Värttinä...

Susan Aho 313003

 

 

 

 

 

 

... ne repose pas que sur le physique de rêve de Susan Aho (z'avez vu ses yeux, légèrement bridés comme toute vraie finnoise !), jugez plutôt en cliquant sur la zique : "Riena", morceau typique de tout ce que j'aime chez Värttinä, mesures impaires, polyphonies vocales, harmonies intelligentes, le tout chanté en finnois, comment je résiste, moi ? Si vous avez aimé, courez acheter leur zique sur http://www.varttina.com/...

01:19 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |