21/09/2007

Allô, c'est encore moi ?

Stef - Tu m'entends ?
Fred - Ben oui, je t'entends, pourquoi ?
Stef - Non, je dis ça c'est parce que je suis en bagnole dans un bouchon du tonnerre de Dieu, ici !
Fred - Ouille, ne me dis pas ça !
Stef - Pourquoi, c'est impoli ?
Fred - Non, je dis ça parce que moi aussi je suis en bagnole dans un bouchon du tonnerre de Dieu !
Stef - Allez ! 'straordinaire, ça, quel hasard, dis !
Fred - Ben oué, tu vois, c'est ça hein, le portable, c'est kamême drôldement pratique, question faire patienter dans les bouchons, hein...
Stef - Oué, juste, juste, ça passe le temps, hein, c'est une sorte de tire-bouchon, en quelque sorte.
Fred - Exact. Au moins, grâce au portable, le bouchon n'est plus dans l'oreille !
Stef - Voilà ! Au contraire, le bouchon est devenu un moment privilégié de la communication !
Fred - Mais c'est ça, on peut téléphoner bien à l'aise, d'ailleurs ménant, je vais te dire, pour moi, les bouchons ne sont jamais assez longs, fieu...
Stef - Oué. Oué. Heuuu, enfin note qu'ici, de mon côté, je commence légèrement à m'énerver, hein. Y a un idiot qui bloque tout là-devant, mais... Mais !
Fred - C'est tant et si vrai que tsé, moi je dis, moi hein, tu sais ce que je fais, moi ?
Stef - ... mais c'est pas vrai, dis !...
Fred - Eh ben, quand y a pas de bouchon, eh ben, j'en provoque un moi-même, de bouchon, fieu, quel calme !
Stef - Il me semblait bien que j'avais reconnu ta bagnole ! Mais alors, c'est toi, l'idiot qui bloque tout le carrefour depuis une heure, dis, TU VAS AVANCER, DIS ?

*Edit* Un auuut'
Fred - Dis, ça te fait pas peur, parfois, les tûût ?
Stef - Boh, tu sais, je suis un self-made man, hein, heuuu, ça fait longtemps que j'ai arrêté les études...
Fred - Mais non, Monsieur le Self, je te parle pas des études, je te parle de tûût ! Les petits tûût qui nous entourent dans la vie quotidienne, que les machines n'arrêtent pas de tûûter !
Stef (qui commence déjà à n'en avoir rien à foutre) - Ah oui, à tûû-tête ?
Fred - Oué ! Les téléphones, les fax, les répondeurs, les TV, les montres, les vidéios, les réveils, les micro-ondes, les sèche-linges, les alarmes, tout fait "tûût", maintenant, tu as remarqué ? C'est affolant, hein ?
Stef (qui s'en fout cette fois complètement) - Boué, j'ai remarqué, c'est une multiTÛÛT !
Fred - Exact ! Y a toujours quelque chose qui te prévient de quelque chose, tûût par-ci, tûût par-là, on devient des esclaves des machines, hein !
Stef - Rhô oué, c'est une véritable serviTÛÛT !
Fred - Au moindre tûût, y faut être sur la brèj'hein, et on est toujours sur le qui-vîîf' !
Stef - Toujours avoir une sorte de promptiTÛÛT...
Fred - Ben oué, regarde : il suffit qu'y ait un tûût dans un restaurant que tout le monde dégaine son portable, comme si y allait avoir une bagarre générale !
Stef - Juste, juste, c'est une nouvelle attiTÛÛT !
Fred - Moi je dis : si j'étais ministre ou quoi ou qu'est-z'hein, je ferais une journée sans tûût !
Stef - Ah, ben pour pas prendre de mauvaises habiTÛÛT !
Fred - Voilà ! Pour retrouver son calme de la vie naturelle, une fois par an, je sais pas, moi, euh, et j'irais même plus loin !
Stef - Oué, plus loin, sur laaaa...
Fred - Sur la quoi ?
Stef - Ben non, là, je trouve rien en tûût... Euh, allez, rien, continue.
Fred - Je disais : si j'étais ministre, hein, hében je mettrais carrément une petite taxe (pas grand chose, hein !) sur chaque tûût, hében tu verrais le pays se redresser, fieu !
Stef - Tcheu, dis, ben heureusement que t'es pas ministre, toi !
Fred - Et tu verrais le citoyen manifester saaaaa...
Stef - GratiTÛÛT ?
Fred - OUÉ !

11:55 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

07/09/2007

Allô, c'est moi ?

Fred (très pris par son sujet) – Tiens, tsé pas c'qu'y m'est arrivé, hier ?
Stef (qui s’en fout complètement) – Si ! T'as taillé ta haie !
Fred (même jeu) – Hein ? Comment c'que tu sais, ça, que j'ai taillé ma haie ?
Stef (même jeu) – Ben parce que hier, on taillait une bavette et que tu m’as dit que t’allais tailler ta haie.
Fred – Ben oué, j’ai taillé ma haie.
Stef – Avec ton taille-haie !
Fred – Oué, c’est ça. Pas avec un coupe-cigare, hein !
Stef – Bon, oué, et alors, c’est pour ça que tu m’appelles ?
Fred – Ben non ! Je t’appelle, c’est pou’ te raconter un avatar !
Stef – T’as eu un avatar avec ton taille-haie ?
Fred – ‘tention, rien de grave, hein, pas de blessés ou quoi ou qu’est-z’hein…
Stef – Allez, raconte, allez, c’qu’y s’est passe-haie !
Fred – Eh ben voilà, j’étais occupé à tailler ma haie…
Stef – … Avec ton taille-haie !
Fred – Et ça faisait un tohu-bohu.
Stef – Oué, ça, ça dépend de la haie, hein, ça devait être une groz’haie !
Fred – Sais pas. Toujours est-il que tout à coup y a mon portable qui a sonné !
Stef – Sonn’haie !
Fred – J’ai été saisi !
Stef – Etonn’haie !
Fred – J’ai sursauté.
Stef – Tu t’es retourn’haie.
Fred – Oué, et crac, j’ai coupé le fil, fieu !
Stef – Ouille !!! De ton portable ?
Fred – Mais non ! Tu le fais exprès ? Le fil de mon taille-haie !
Stef – Çui-là de Gilbert ?
Fred – Gilbert ?
Stef – Gilbert Montaille-haie ?
Fred – Alleez, sérieux, dis !!! Et alors, j’ai dû mettre un suc’ !
Stef – Dans ton caf’haie ?
Fred – Mais noooon ! Au fil de mon taille-haie !
Stef – De ton taille-haie de brouillon ?
Fred – Comment ???
Stef – Scuse, mais j’ai un peu perdu le fil. Dis !!! "Le fil", haha !
Fred – Oué, bon, je vois que je t’intéresse ! C’t’agréable d’avoir des amis !!!
Stef – Dis !
Fred – Quoi ?
Stef – T’irais pas chercher ton taille-haie ?
Fred – Pourquoi ?
Stef – Parce qu’on va bientôt être coup’haie !

16:12 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |