26/08/2007

Réapparition et coup de gueule

Retour après un mois et demi de méchante maladie infectieuse. Pas complètement fini, mais assez pour être en mesure de poster.

C.B. a refait surface, lui aussi. Plus que 3-4 jours de chimio, me dit-il, ce qui semble correspondre à un espoir de guérison, ou à tout le moins, de rémission.

Très, très énervé par l'attitude de nos médias. Soit l'avenir de notre pays n'est pas l'objet d'inquiétudes et alors, aucun besoin d'en parler, soit il l'est, et alors, que la presse nous fasse grâce (pour UNE fois !) de ses articles titrés à coups de jeux de mots foireux, genre "Le Terme du pays" ou "Le Terminus" !

Dès que j'aurai un exemple à citer, promis, je le ferai, mais j'ai le souvenir de reportages télé, dont le sujet était pourtant dramatique (genre accident ou attentat faisant des centaines de victimes) où, par réflexe, sans même plus y penser, tant ç'avait commencé à faire partie de la "culture médiatique", on concluait le commentaire par une expression idiomatique illustrée par une image qui faisait pléonasme avec ladite expression. Sauf que vu le nombre de victimes, y avait vraiment pas de quoi faire de l'humour.

Ce qui m'énerve, là-dedans, c'est qu'il n'y a aucune trace d'humour "second degré" à chercher là-dedans : ça répond manifestement à des instructions-marketing devenues habituelles et tant pis si on banalise l'horreur.

Ça m'énerve de dire ça, parce que ça donne l'impression que je suis du genre "peut-on rire de tout ?".

En fait, non : c'est juste qu'un JT, c'est censé informer !

Il est vrai que depuis le faux-JT de la RTBF, que la RTBF s'évertue à vouloir faire passer pour un "Docu-Fiction", on est en droit de se demander où est la limite...

00:51 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |