15/06/2007

Dernières nouvelles

Plus de nouvelles de C.B. J'ai bien compris qu'il était trop affaibli pour recevoir qui que ce soit et qu'il lui était difficile de parler (il crève de mal après avoir prononcé trois phrases). Aussi, pour le ménager, lui ai-je demandé des nouvelles par SMS. Il me répond par mail que là, il est trop fatigué, mais qu'il m'enverra un mail plus détaillé le lendemain. Le lendemain, pas de mail, le surlendemain non plus. Je l'ai relancé plusieurs fois, par mail ou SMS, en vain. Je veux bien être présent pour les malades et les affligés, encore faut-il que ceux-ci m'en donnent les moyens. Je sais qu'il a d'autres amis, mais je ne sais rien d'eux. Me voilà réduit à le relancer, de loin en loin, par écrit. Peux pas faire plus...

 

À part ça, week-end bifbof en perspective. Soirée d'anniversaire, demain soir (évidemment, demain soir, Wine, peu de soirées se déroulent le matin). Mais ce ne sera pas 5-10 personnes autour d'une table, non. Ce sera dans une SALLE DES FÊTES  ! Et y aura quoi, 40, 60 personnes ?...

 

J'AI HORREUR DE LA FOULE !

 

La jubilaire est une bonne copine, c'est vraiment pour elle que je le fais. C'est le type-même de soirée où personne ne parle à personne, trop de bruit, trop de monde, impossible d'avoir une conversation suivie de plus de 45 secondes. Alors, évidemment, à force de ne pouvoir parler (vraiment parler) à personne, on finit par s'emmerder. Et quand il s'emmerde et qu'il ne veut pas que ça se voie trop, il fait quoi, le Wineblood ? J'dois pas t'faire un dessin...

 

La copine a ceci de commun avec C.B. qu'elle souffre vite de la solitude. Moi, ma solitude, j'en ai besoin. Les personnes dans mon entourage qui aiment la solitude sont aussi rares que celles qui aiment le froid (même si j'en ai rencontrées récemment sur la blogosphère qui partagent mon amour du froid ou ma détestation de Phoebus et de la chaleur, c'est selon). Je n'ai quitté mes parents que pour aller vivre avec Madame Mon-Ex. Je suis donc passé des obligations scolaires et d'obéissance aux parents à celles qu'implique la vie de couple. Finalement, il n'y a que 5 ans que je sais ce que c'est d'être seul maître à bord. J'ai donc bien l'intention de rattrapper le temps perdu.

 

Vite dimanche et si possible dans un état acceptable...

14:41 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |