26/04/2006

Concert Värttinä à l'Ancienne Belgique

Rhâââh, m'en suis mis JUSQUE LÀ !!! (Là, 'voyez ?)

 

Comme je n'ai encore que deux disques, forcément, y avait plein de morceaux que je ne connaissais pas, et alors, pour ce qui est des fameuses mesures impaires, genre 5/8, 7/8, 9/8, 11/8, 13/8, j'ai arrêté de compter les temps, la mesure changeait sans arrêt !!! Genre trois mesures 5/8, une mesure 4/4, une 7/8, une 13/8... pfoulà, non mais quels virtuoses, ces musiciens !!! Mine de rien, les chanteuses aussi, parce que bon, 'fallait suivre !!! J'ai d'ailleurs surpris Susan Aho (photo) à de temps en temps battre la mesure discretos de la main gauche. Pourquoi pas, si ça peut aider à ce que ce soit nickel... Et ce l'était, mille milliards !!! Curieuse lutherie, aussi. L'accordéon n'avait pas un look spécial, mais le morceau "Synti" commence avec un beat (impair, évidemment) de notes graves que j'avais cru joué par une guitare disto, eh ben non, c'est joué avec la partie "mélodique" de l'accordéon (main droite)... Savais pas que ça pouvait descendre si bas, moi, cette partie-là de l'accordéon... Dans un autre morceau, y avait un instrument traditionnel joué à l'archet, le jouhikko... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et alors la batterie... Déjà, il avait deux caisses claires, dont une avec le timbre désactivé, dont il se servait comme d'un tom. Et en parlant des toms, il en avait un particulièrement minuscule et le gros tom était à la fois beaucoup plus large et beaucoup moins profond que le gros tom de la batterie rock ou jazz habituelle. C'était une Kumu, "handmade in Finland " (http://www.kumu.fi/).

 

En bon groupe folk, leur répertoire puise dans la lointaine tradition carélienne (Kanteletar), alors il y est souvent question de fantomes des mondes d'en bas, de sorcières menaçantes, de fées qui essaient de prendre l'âme des hommes en les séduisant, bref, des thèmes qu'on retrouve souvent dans d'autres folklores... Mais les chanteuses prenaient ça très au second degré, quand il fallait jouer la sorcière ou au contraire la fée allumeuse, elles en remettaient trois couches, histoire de se marrer. C'est difficilement racontable, mébon, elles se marraient bien (tout en restant musicalement impeccables) et nous aussi. Elles ont voulu, vers la fin, faire chanter le public. Comme la réponse de l'assistance était plus qu'hésitante, Mari Kaasinen a lancé "Comment est-ce possible ? Le finnois est pourtant une langue si facile !"...

 

Salle comble et un triomphe. Curieusement, les Belges de l'assistance étaient presque tous flamands. Je sais que l'AB est flamoutche, mais tous les concerts à l'AB n'ont pas un public majoritairement flamand... Je sais que la Flandre est au nord du pays, mais quand même, je ne m'y attendais pas. Et à part ça, une petite conversation avant le concert avec un voisin finlandais (voisin dans le public seulement, hélas) et puis j'ai retrouvé après le concert la dame qui m'avait donné quelques cours particuliers de finnois. On a fait une partie du chemin du retour ensemble, et j'avais oublié qu'elle était aussi "valkoinen-ja-sininen" ("blanc-et-bleu") que moi !!! La totale, quoi !!!

 

Bon, allez, calme, Vinkka !

 

Näkemiin, tout le monde...

23:31 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

-- Je suis une nana qui aime les mecs mais c'est vrai qu'au vu de la photo je comprends à présent pourquoi tu aimes tant la Finlande ... LOL

Écrit par : Stéphanie | 27/04/2006

*.*.* Ué, de fait, heuuuu... En plus, Susan Aho a ces fameux yeux très légèrement bridés qui distinguent les Finlandais(es) des Scandinaves... Une vraie de vraie, quoi ! :o)

Mais je l'jure, Votre Honneur, mon attrait pour Värttinä est essentiellement musical et linguistique !!!

Écrit par : Wineblood | 27/04/2006

-- Je sais pas pourqoi mais j'ai un doute là ....mais alors ... un TRES GROS doute ... :-)

Écrit par : Stéphanie | 27/04/2006

Pffffffffffft Bon, d'accord tu ne postes pas tous les jours mais tout de même, là tu pousses un peu !!
;-)

Écrit par : Stéphanie | 06/05/2006

Susan Aho, je l'ai revue à l'AB, en vrai, de près ! ;-)

Écrit par : Wineblood | 18/03/2013

Les commentaires sont fermés.