03/02/2006

Bon, ma chère radio, maintenant, c'est toi qui vas m'écouter...

DIS !!! Tu vas me lâcher, un peu, avec l'aut', là ??? Oué, je sais, c'est Son année : on commémore Sa naissance, puis on commémorera Son premier rototo, puis Sa communion solenelle, puis Sa bar-mitzva, puis Sa première carte de France, pffff...

 

Après une de Ses oeuvres, pour moi, le silence qui suit n'est (encore heureux !pas de Lui ! Sauf quand je sais qu'immédiatement après, je vais devoir m'en farcir une autre, évidemment (ça m'est arrivé dans un taxi, j'ai cru mourir ! QUE des oeuvres de La-Bande-des-Loups Amour-de-Dieu, qu'il écoutait, le mec, intraitable ! Voilà comment on peut risquer de périr étouffé à l'arrière d'un tak)... Bref, je ressors de l'écoute de n'importe laquelle de Ses oeuvres à peu près aussi "apaisé" et "serein" qu'au sortir d'une réunion des AA, c'est tout dire. Alors, p'tite radio chérie, si tu veux évoquer le gééniiiie de Sa Splendeur Pyramidale, tu as tout Musique 3 pour en parler à-loisir-à-l'envi-jusqu'à-plus-soif-et-jusqu'à-l'écoeurement, mais c'est peut-être pas la peine d'envahir tout le P.A.B., non plus, hmmm ???

 

Mais oui, mais oui, je sais, mes jours sont comptés : on DOIT adorer les oeuvres de l'Ineffable, c'est une obligation civique ! Alors, moi qui ai carrément osé laisser entendre que les mots me manquaient pour dire à quel point je les éxècre, je suis conscient que j'ai commis un grave délit d'opinion qui me vaudra à coup sûr une sanction exemplaire pour laquelle aucune grâce ne me sera accordée (surtout que je n'ai pas écouté l'intégralité de Son oeuvre et que donc, j'ai encore moins le droit de m'exprimer de la sorte). Mais tant que je n'ai pas été lynché sur la place publique, ma p'tite radio chérie, tu veux bien me lâcher un peu avec Son Altitude ? Silteuplé ?

 

(Maux-arts, meuh, citoyen !)

14:24 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.