01/08/2005

Camille, Émi

On s'est connu
En bas des marches
Du palais
Tout en bas de l'escalier de glace
Tes pieds dansaient
nus sur la neige
Et tu chantais cet air plein de malice et de grâce

Ôte maintenant
Tes souliers
Et chausse à ton pied
Quelques pelotes de nuées
Car ici désormais
Est la demeure d'un ciel
La demeure d'un ciel

On a monté
Toutes les marches
Du palais
Jusqu'en haut de l'escalier de glace
Un ingénu
Nous attendait
Et nous a mar i és
Parmi les oiseaux sauvages

 
C'est cette chanson qui sonorisait le blog d'Émi, la première fois que j'y suis allé. Nul besoin de réexpliquer pour la nième fois l'émotion qui s'ensuivit, on a tous été émus-par-Émi ! :o)
 
Mais quand j'écoute cette chanson maintenant et que je me dis qu'on va la rencontrer, taaaain, chuis de nouveau ému aux larmes...
 
Scuse, hein, Émi, t'avais qu'à pas si bien raconter...
 
Chtadore.
 
Le Vince


03:16 Écrit par Wineblood | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Hello Vince Et oui, on a tous rendez-vous...
J'ai hate qu'on se serre tous la main autour de la petite :)

A bientot

Écrit par : Laurent - Onze | 04/08/2005

! ca va ètre effectivement très fort en émotions!!!!
et c'est tant mieux!

Écrit par : armatt | 04/08/2005

Les commentaires sont fermés.